Les suicidées de Val McDermid

Un bon moment de lecture !

Editions Flammarion, ISBN 978-2081395664, 416 pages, 21€

  

Une série de suicides attire l'attention du profiler Toni Hill : les défuntes sont toutes des femmes ayant revendiqué leur engagement féministe sur Internet, et elles ont toutes été victimes de cyber harcèlement. Mais ces suicides en sont-ils vraiment ? Quel genre de tueur en série chercherait à camoufler ainsi ses crimes ? Et que signifient les livres de Sylvia Plath et de Virginia Woolf retrouvés à leurs côtés ?

 

Merci à Babelio pour l'envoi de ce livre et la découverte de cet auteur de nombreux romans policiers. Val McDermid est l'auteur de quand même trente romans. Elle a remporté le prix Diamond Dagger Award pour l'ensemble de sa carrière. Chez Flammarion, elle a notamment publié Comme son ombre (2013), Châtiments (2014), Lignes de fuite (2015) et Une Victime idéale (2016). Sachez que les personnages sont récurrents et qu'ils évoluent donc au fil des livres.

En dehors du fait d'être un policier assez classique à la lecture facile, ce qui m'a le plus plu dans ce livre, ce sont les personnages. Je me suis facilement attachée au personnage de Carol Jordan, chef d'une brigade aux multiples faiblesses. La collaboration avec Toni Hill est intéressante même si on a l'impression qu'il résout quasiment toute l'enquête à lui tout seul. C'est pourquoi je qualifierai ce roman policier de roman intermédiaire où l'auteur a d'abord voulu s'attarder sur Carol Jordan ; en tout cas c'est l'impression que j'en ai. L'enquête n'en reste pas moins vivante avec beaucoup de rebondissements.

Un bon policier et un bon moment de lecture.

Écrire commentaire

Commentaires : 0