Vouloir toucher les étoiles de Mike Horn

Mais qu’est-ce-qui le fait courir comme cela … ???

Editions XO, ISBN 978-2845636347, 19,90 €

 

Mike Horn est un aventurier de l'extrême connu dans le monde entier pour repousser les limites du possible. il a descendu l'Amazone, suivi la ligne d'équateur sur 40 000 kilomètres, bouclé le tour du Pôle Nord durant la longue nuit polaire. Il a marché sur la glace, parcouru le désert, descendu des rapides, frayé son chemin dans la jungle.  Jusqu'à ce pari fou : gravir, avec trois amis montagnards, quatre 8 000 mètres à la suite dans l'Himalaya. Sans oxygène, sans cordes, en " style alpin " le plus pur, à la seule force de la volonté...  Pour la première fois aussi, ce conquérant de l'impossible se dévoile. Il nous parle de ses motivations profondes, de ses inspirations : son père qui, à l'âge de huit ans, lui a appris à " regarder au-delà du mur " ; Cathy, sa femme, sa Croix du Sud, récemment emportée par la maladie et dont l'esprit accompagne chacun de ses pas.

 

Né en 1966 à Johannesburg, en Afrique du sud, Mike Horn, ancien militaire des forces spéciales a descendu l'Amazone à la nage, fait le tour du monde en suivant la ligne de l'Équateur, il a également fait le tour du cercle polaire arctique à pieds et a atteint le pôle nord, pendant la nuit hivernale.

Cet homme est, vous l’aurez compris, atypique. J’ai adoré son livre que j’ai littéralement dévoré et je dois dire que je suis pas loin du coup de cœur.

Mais ce personnage, cet aventurier de l’extrême est une énigme pour moi… Je n’arrive pas à comprendre ce qu’il le fait courir comme cela. Il ne fait jamais de pause, il pense toujours à sa prochaine aventure alors qu’il n’a pas fini celle en cours.

Cet homme défie la mort depuis des années grâce à un mental incroyable, une précision d’horloger et un ressenti de la nature sans pareil. Il traverse les années en laissant derrière lui multitudes d’amis et de connaissances eux aussi aventuriers de l’extrême mais finalement victimes. Il en est à chaque fois bouleversé mais entre cela dans son cerveau comme une donnée obligatoire. En effet, cela n’a  jamais entravé son goût pour toujours aller voir ce qu’il y a « derrière le mur ».

 

Ce livre est formidable car il me montre que je peux admirer quelqu’un pour ce qu’il fait même si nous n’avons pas les mêmes valeurs. Ce Mike Horn me déstabilise tellement sa relation à la vie est tellement particulière et vraie.

 

Cette lecture facile, hautement instructive (surtout pour l’alpinisme des 8000 mètres) est un petit bijou. A lire !!

 

J’avoue que le livre de Mike Horn sur sa descente de l’Amazone à la nage m’interpelle et je vais essayer de me le procurer.

 

" On ne grimpe qu'une fois la montagne de la vie. Il faut savoir faire un pas de côté, vivre ses rêves, ne pas se laisser emprisonner. L'homme ne doit jamais se sentir plus grand que la vie. Chaque jour, je le répète à mes filles : en gardant les pieds sur terre, on peut toucher les étoiles. "

Écrire commentaire

Commentaires : 0