Le secret de la manufacture des chaussettes inusables de Barrows

Un bon livre d’été mêlant humour et secrets de famille !

Editions 10/18, ISBN 9782264066695, 9,10 €

 

Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a... La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l'enfance... La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu'elle aimait... Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. [...]

Après les quelques gros livres denses que j’avais lus dernièrement et les beaux jours qui sont enfin arrivés, j’avais besoin de quelque chose d’un peu plus léger. Mes yeux se sont naturellement tourner vers ce titre un peu compliqué je dois avouer mais quand on a lu « le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », on se laisse vite tenter par l’aventure. Et effectivement, je me suis laissée prendre au jeu de ce roman qui mêle roman classique et roman épistolaire. L’histoire et donc l’intrigue est  bien amenée et si au début on suit Layla Beck, pensant que ce sera la personnage principal, on comprend finalement petit à petit où tout cela nous mène. Les personnages font tous ou presque exceptée Layla Beck, d’une même grande famille dans la fameuse ville de Macédonia et il est intéressant de voir les relations qui se sont tissées au fil des années entre eux : un vrai sac de nœuds ! Je n’oublie pas les jumelles que je trouve trop drôles et irrésistibles quant à leur choix de vie !

Et c’est ainsi que pendant presque 700 pages, nous défaisons ce sac de nœuds petit à petit pour y voir un peu plus clair et je n’ai pas été déçue par le dénouement. Et pour ne pas déplaire, l’humour est omniprésent et à ce propos j’ai adoré les échanges de lettres.

 

Franchement, ce livre est une petite bouffée d’oxygène et un très bon moment de lecture que je conseille entre deux livres sérieux et denses !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    LaLibrosphère (mercredi, 10 août 2016 15:02)

    J'avais adoré "Le cercle littéraire..." alors je pense que celui-ci pourrait aussi me plaire ! Merci pour ton avis :)