LC : Les Dames Du Lac de Marion Zimmer Bradley

Un classique à lire !

Le livre de poche, ISBN 9782253044918, 6,50€

1986 : Prix du Grand Roman

 

La légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure. Merlin l'Enchanteur, Arthur et son épée fabuleuse, Lancelot du lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents, mais ce sont ici les femmes qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Darne du Lac, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la fée, sœur et amante du grand roi... Cette épopée envoûtante relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables : celui des druides et des anciennes croyances et celui de la nouvelle religion chrétienne qui supplante peu à peu les rites ancestraux de la Grande-Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre.

 

Il était temps que je lise ce classique dont tout le monde parle et que tout le monde a lu. C’est une lecture commune avec Ma Lecturothèque (son site https://malecturotheque.wordpress.com/ et son article ICI) qui m’a précipité dans les pages de ce livre !

Un petit rappel pour commencer (source wiki) : Le roi Arthur ou Arthur Pendragon est, d'après les romances médiévales, un seigneur breton qui aurait organisé la défense des peuples Celtes des îles Britanniques et de Bretagne armoricaine face aux envahisseurs germaniques à la fin du Ve siècle ou au début du VIe siècle. La légende d'Arthur est principalement inspirée par le folklore et l'invention littéraire, et son existence historique n'est pas attestée.

Marion Zimmer Bradley nous propose ici une version de cette légende. Le premier tome démarre quelques années avant la naissance d’Arthur avec sa mère Ygerne et Uther Pendragon et se termine après le mariage d’Arthur avec Guenièvre.

 

Pour ma part, je dois avouer que ma culture générale concernant la légende d’Arthur, sa généalogie, les différents protagonistes, les rites des païens et j’en passe était quasi inexistante. Mais ce premier tome de cette épopée s’est fait sans problème et il m’a permis de m’imprégner tout doucement de cette légende assez incroyable.

 

J’ai vraiment aimé ce roman très différent de mes lectures classiques, il m’a procuré un vrai dépaysement. Pas une minute d’ennui dans cette histoire : des rebondissements assez réguliers et un suspens qui m’a toujours donné envie de tourner les pages. Les personnages sont réussis et variés chevalier, reine et roi, Déesse, dames du lac, druides, duc et duchesse… Une place non négligeable est faîte aux personnages féminins comme le dit le petit résumé en introduction de cette chronique. En effet, ne vous attendez pas à ce qu’Arthur ait une place importante dans ce tome …

 

En dehors du divertissement que procure ce livre, j’ai appris ou réappris beaucoup de choses et notamment :

  • La généalogie de tout ce petit monde ! Je vais pouvoir enfin suivre une discussion avec les passionnés de la légende d’Arthur (et ils sont nombreux :!) et avoir un avis (enfin !)
  • Deuxièmement, les différences entre les rites et croyances Païens et la nouvelle religion Chrétienne qui tente de s’implanter tout doucement. Je pense notamment aux rôles des femmes et à la place des Dieux et des Déesses (chose inexistante dans la religion chrétienne qui ne retient qu’un seul et unique Dieu).
  • Et enfin, la vie vers la fin du Vème siècle, difficile, avec les hivers froids et rudes, les difficultés pour se nourrir, les guerres qui font rage sans cesse et la mortalité infantile (souvent évoquée dans ce roman).

Conclusion : Une très belle lecture grâce à la plume de Marion Zimmer Bradley. Il est clair que je continuerai ce cycle d’Avalon dès que je trouverai les tomes suivants. Donc, oui Je conseille !

 

Pour aller plus loin : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roi_Arthur

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0