Part BABELIO : Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d'état de Yaël Hassan

***** Fait divers intéressant et souvent oublié !

Editions Scrineo, collection « Il était un jour », ISBN 9782367403434, 8,90 €

 

L’affaire Finaly est l’histoire rocambolesque de deux orphelins juifs dont le sort, dans l’immédiate après-guerre, va donner lieu à une véritable affaire d’état. A la fin de la guerre, la tante des Enfants Finaly veut récupérer ses neveux orphelins confiés quelques années auparavant à la directrice de la Crèche Municipale de Grenoble. C’est là que l’affaire commence, car mademoiselle Brun décide de faire baptiser les deux petits garçons et refusent de les rendre. S’ensuit une très longue cavale pour les deux enfants, de couvent en couvent, de monastère en monastère, en France, en Suisse, en Espagne. Ils seront cachés, ballottés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années au terme desquelles ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.

 

Merci aux éditions Scrineo et à Babelio pour m’avoir envoyé ce petit livre destiné à nos chers adolescents (niveau Collège).

Je croyais naïvement que je savais pas mal de choses sur la deuxième guerre et encore une fois je découvre que finalement ce n'est pas vrai : ce fait-divers m’était complètement inconnu. Donc, j’ai commencé ce livre avec un a priori plutôt positif : j’allais apprendre quelque chose  en lisant ! J’adore !!


Ce livre est vraiment bien présenté, la couverture est originale et je pense accrocheuse pour nos chères têtes blondes. Il est clair, aéré, pas de chapitre mais des têtes de paragraphes qui guident le lecteur donc, il n’y a aucun problème de suivi. Le langage est direct, l’auteur fait appel aux points d’exclamation et ravive l’intérêt du lecteur de manière régulière. Franchement, c’est assez agréable à lire et j’ai été prise par les évènements même si je connaissais la fin, je souhaitais savoir « comment ».

L’histoire uniquement basée sur des faits réels est plutôt bien présentée, de manière chronologique, très détaillée, avec des vrais extraits de lettres qui viennent ponctués le récit. L’écriture est vivante : on fait un bond dans le passé.


Donc ce petit livre reste globalement intéressant, instructif et facile à lire. Je ne vois qu’un seul bémol mais il est à mes yeux importants … L’auteur Yaël Hassan a une belle plume mais pour un livre historique, le parti pris sans équivoque de l’auteur  m’a un peu dérouté (même si je peux le comprendre). Il me semble que cela n’était pas nécessaire tant les évènements parlent d’eux-même.

 

Cela reste définitivement un livre à conseiller, un livre pour ne pas oublier les périodes sombres et compliquées de notre histoire.

Écrire commentaire

Commentaires : 0