Jonathan Livinsgton Le Goeland de Richard Bach

 *****  Petite critique pour une grosse déception

Editions J’ai lu, ISBN 9782277215622, ~3€

 

Jonathan Livingston n'est pas un goéland comme les autres. Ses parents, les autres membres de son clan, ne voient pas plus loin que le bout de leurs ailes. S'ils volent, c'est uniquement pour se nourrir. Jonathan, lui, vole pour son seul plaisir. Et en volant toujours plus haut, toujours plus vite, il sait qu'il découvrira un sens plus noble à la vie. Effrayés par son audace, ses semblables le rejettent. Mais Jonathan va se faire de nouveaux amis... Drôle, universel et poétique, Jonathan Livingston le goéland est un hymne à l'amour et à la liberté.

 

Ce livre court est un peu comme un petit conte initiatique. Je le mettrais également dans ce que je qualifierai de Biblio coaching

Je le mettrais donc, dans le Biblio coaching, c'est à dire un livre qui nousdonne quelques bonnes réflexions pour voir la vie autrement, et donc, du bon côté.

Ce petit livre de 128 pages se lit en une soirée, lecture facile et sans aucun effort. Heureusement, car ma motivation s’est perdue dès les premières pages. Et au final, je pense sincèrement que je suis passée à côté… Je me suis ennuyée, je n’ai pas adhéré à l’histoire, à la morale, aux personnages. Je me suis forcée à le lire car il est vrai que ce livre rentre presque dans les « classiques » et que le nombre de personnes ayant apprécié l’écriture est important : près de 800 notes sur Babelio et une note globale très bonne de 3,94 /5, ce qui n’est pas négligeable. Attention, je n’ai pas détesté ce livre, c’est juste qu’il ne me laisse aucune empreinte, aucune émotion, aucun plaisir ou curiosité : il est pour moi creux. Je sais que cela peut être sévère, mais en même temps, je vous engage à le lire pour vous faire une idée. Vous ne prenez franchement pas de risques si ce n’est qu’une bonne heure de lecture.

Ce petit roman n’est peut-être pas tombé au bon moment tout simplement …


Allez j’oublie vite et je me plonge vite dans un autre roman illico presto ! Au suivant !!

Écrire commentaire

Commentaires : 0