Part. Babelio/Ed. Metailié: La montagne Rouge d'Olivier Truc

Un Ethno-polar étonnant, dépaysant et fichtrement instructif ! J’adhère !!

Editions Métailé noir, ISBN 9791022605229, 21 €

 

 Enclos de la Montagne rouge, sud de la Laponie. Sous une pluie torrentielle, les éleveurs procèdent à l'abattage annuel de leurs rennes. Mais dans la boue, on retrouve des ossements humains. Oui est ce mort dont la tête a disparu ? Son âge va le mettre au centre d'un procès exceptionnel qui oppose forestiers suédois et éleveurs lapons à la Cour suprême de Stockholm : à qui appartiennent les terres ? A ceux qui ont les papiers ou à ceux qui peuvent prouver leur présence originelle ? Klemet et Nina, de la police des rennes, sont chargés de l'enquête. […]

 

 

Un GRAND MERCI à Babelio et aux Editions Metailié Noir pour l’envoi de ce livre que j’ai littéralement dévoré. Je vous le dis tout de suite ! Que du bonheur à la lecture.

 

Ce livre vous emmène sur des terres inconnues et c’est un fort beau voyage en Suède et un dépaysement total que nous propose Olivier Truc. Il maîtrise son sujet, c’est évident. Sachez qu’Olivier Truc est journaliste et correspondant Libération pendant quelques années et puis pour Le Monde et du Point encore aujourd'hui à Stockholm. Il a fait des reportages dont un sur la fameuse « police des rennes ».

 

L’histoire est a priori plutôt banale : on trouve un squelette et bien sûr on souhaite savoir d’où et qui il est … Oui mais voilà, c’était sans compter sur le contexte historique exceptionnel où va se passer cette histoire : les terres des Samis (ou Lapons même si ce terme ne doit plus être utilisé …) et c’est donc l’étonnante « police des rennes » qui mène cette enquête. Ce peuple Sami à cheval sur trois pays (Finlande, Suède et Norvège) qui a fait fi des frontières pendant des siècles survit aujourd'hui et son histoire est vraiment intéressante et j’avoue qu’Olivier Truc m’en apprend énormément. Et moi, pour ceux qui me suivent, apprendre sans m’en rendre compte, J’adore !!

J’ai eu quelques retours d’autres lecteurs qui trouvaient le livre trop « scientifique », trop lourd en « investigations ». J’avoue que cela n’a pas été le cas pour moi qui pour le coup l’ai trouvé très complet, passionnant grâce à toutes ces recherches anthropologiques, ethnologiques  et scientifiques.

Sachez qu’Olivier Truc est également l’auteur du « Dernier Lapon » qui lui a valu beaucoup de prix en 2012. 

Et pour finir, je ne peux m’empêcher de vous donner un mini-extrait que je trouve irrésistible … car oui, il y a aussi de l’humour dans ce polar !

 -Je suis professeur à l’Université d’Uppsala, archéologue spécialiste de la Scandinavie

- Retraité ou toujours en exercice ? demanda le président ?

- Mon expertise n’a pas d’âge, répliqua sèchement le professeur

Écrire commentaire

Commentaires : 0