Part. Babelio / Gallimard : L' insouciance de Karine Tuil

Un formidable livre qui dit tout haut ce que l’on entend tout bas !

L’insouciance de Karine Tuil, RL 2016

Editions Gallimard, ISBN 978-207014619, 22 €

 

En 2009, de retour d'Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes au cours d'une embuscade tendue par les talibans, le lieutenant Romain Roller souffre d'un syndrome de stress post-traumatique. Durant le sas de fin de mission qui a lieu sur l'île chypriote de Paphos, il a une liaison passionnée avec une jeune journaliste et romancière, Marion Decker. Il revoit également Osman Diboula, un ancien éducateur social, fils d'immigrés ivoiriens, qu'il a connu pendant son enfance à Clichy-sous-Bois, et devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité montante de la vie politique française. Le retour en France de Roller auprès de sa femme et de son fils se passe mal. Seule sa liaison avec Marion Decker parvient à le sortir de sa torpeur, jusqu'à ce qu'il apprenne qu'elle est mariée à l'un des plus grands chefs d'entreprise français, le flamboyant François Vély, fils d'un ancien ministre juif ayant participé à la résistance dans le maquis de l'Yonne. […]

 

L’occasion m’a été donnée grâce aux éditions Gallimard et à Babelio de lire le nouveau livre de la rentrée de Karine Tuil : Merci à eux pour l’envoi.

Karine et moi nous nous sommes déjà rencontré avec « Interdit » : livre qui m’avait déjà bien remué à l’époque !

 

Et là de nouveau Karine Tuil m’emmène sur un terrain glissant, un roman contemporain qui parle de politique, d’armée et de racisme et j'en passe … Et ce n’était pas gagné, franchement avec moi qui suis plutôt adepte de livres historiques …

 

Comment vous dire que j’ai adoré ce livre qui m’a pourtant remué les tripes, qui m’a interpellé, qui sait dire certaines choses que je n’arrive pas moi-même à exprimer, qui dit tout haut ce que l’on entend tout bas et qui fait remonter les rumeurs à la surface. Son style est formidable, direct, cru, dur, impitoyable, incisif, compréhensif  et dérangeant à la fois.

Sa maîtrise de notre belle langue française me fait du bien à la lecture et avec des auteurs comme Karine Tuil, on va pouvoir déplacer des montagnes.

 

J’avoue ne pas avoir de préférence dans les personnages, je ne les ai pas adorés, pas haïs non plus. Je les ai juste suivis, j’ai espéré avec eux, j’ai eu peur avec eux, j’ai voulu savoir ce qu’il allait leur arriver.

 

L’histoire est complétement intégrée à notre société d’aujourd’hui, les références aux évènements actuels sont omniprésents, les peurs et les espoirs de chacun ont été les nôtres à un moment donné ou ceux de personnes que nous avons croisées dans notre vie.

 

Mes réflexions après lecture de ce livre, c’est essentiellement : « La vie est précieuse et les liens qui nous lient à elle sont infimes et fragiles, alors prenons en soin. »

 

Quoi, vous êtes encore là !???  Mais foncez lire ce livre !

Écrire commentaire

Commentaires : 0