Part. Babelio / Fleuve Noir : Prendre Gloria de Marie Neuser

Une seule solution : tourner les pages pour savoir !

Editions Fleuve Noir, ISBN 978-2265114524, 19,90 €

 

" Vous regardez entrer une amie dans une église un dimanche à 11 h 30. " Dans la commune italienne de P., on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle. Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l'église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus de quelques minutes. Le 12 septembre 1993, les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas. Une fugue, à coup sûr. Ou un coup de ce petit Albanais trop discret pour être honnête. Tout, mais pas le principal suspect, protagoniste numéro 2 du rendez-vous : Damiano Solivo. Comment on construit un monstre, comment le pouvoir oblitère la vérité dans une ville de province pétrie de règles ancestrales.

 

Tout d’abord un grand Grand Merci à Fleuve Noir et à Babelio pour l’envoi de ce livre que j’ai reçu en plus quelques jours avant sa sortie officielle. J’ai fait une belle découverte et j’en suis ravie.

J’avoue tout de suite que je ne connaissais pas l’auteure Marie Neuser car je n’ai pas eu l’occasion de croiser un de ces livres. L’erreur est enfin réparée et j’en suis très heureuse.

 

Je vous le dis de suite, ce livre a été plus que prenant et j’ai du mal encore à comprendre pourquoi … Je m’explique : on connaît la fin dès les premières pages en effet quand on retrouve Gloria, on se doute que les indices vont parler. Mais là où Marie Nauser fait très fort, c’est qu’elle va nous distiller petit à petit les informations, les circonstances et les évènements pour nous faire comprendre ce qu'il s’est réellement passé ! Et on comprend que cette histoire est beaucoup plus compliquée qu'on ne croit !

Au début, j’ai eu l’impression d’avoir un puzzle pratiquement vide et qu’au fur et à mesure, on me plaçait une pièce ici ou là, enfin en tout cas à un endroit où je m’y attendais le moins. Et enfin à la fin, j’avais toutes les pièces de ce fameux puzzle et je pouvais alors enfin tout comprendre.

 

Marie Neuser nous ramène régulièrement dans le temps ! Elle donne  la parole successivement aux différents protagonistes plus ou moins impliqués, de près ou de loin dans cette affaire, qui ont eu un rôle important ou pas. Et chacun va amener sa petite pierre à cette histoire. J’ai été donc, tout au long de la lecture balancée dans des émotions très différentes. Suivant les révélations, j’ai été indignée, triste, révoltée, déçue, rassurée, dégoutée, trahie, compréhensive, déboussolée, inquiète et j’en passe … Je trouve cette construction très bien faîte et sur moi, elle a été très efficace !

 

Marie Neuser a également changé et adapté son écriture à chaque fois qu’elle donne la parole aux personnages. Quand c’est un père qui parle, j'ai reconnu le patriarche de famille. Quand c’est un roumain, on devine son accent. Et enfin, quand c’est une adolescente, celle-ci prend les expressions typiques et nous emmène dans son monde de jeunes. J’ai vraiment tout au long de ma lecture "entendu" des personnages différents.

 

Vous l’aurez compris un très bon moment de lecture qui m’a tenu en haleine sans problème, une écriture « élastique » qui m’a permis de voyager entre les personnages et dans le temps. Un coup de cœur pour ce livre.

Attention : Ce livre "Prendre Gloria" est le tome 2 !  Donc si vous le lisez le tome 2 d'abord, il n'y aura presque plus de secrets pour vous pour le tome 1 "Prendre Lilly". Mais le Tome 2 se lit sans problème et indépendamment du 1 !

Écrire commentaire

Commentaires : 1