Prix CL : Charly 9 de Richard Guerineau d'après Jean Teulé

Une bande dessinée qui ne laisse pas indifférent ! …

 Editions Delcourt Mirage, ISBN 9782756033525,

 

Charles IX fut de tous les rois de France l’un des plus calamiteux. À 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous… Pourtant, il avait un bon fond.

 

 Voici une Bande dessinée qui ne laisse pas indifférent son lecteur … Un premier contact assez déroutant ..

J’avoue ne pas avoir lu le livre de Jean Teulé Charly 9, paru aux éditions Julliard en 2009, donc je ne ferai pas de parallèle avec le livre dont est tiré cette Bande dessinée.

 

Sur la couverture, on voit Charles IX sur son trône entouré de sang sur le sol et sur lui. Voici une couverture percutante et qui donne le ton ! Ce dessin est très accrocheur qu’on aime ou pas : pour moi cela représente deux choses. Tout d’abord, la maladie de Charles IX : je savais qu’il était atteint de tuberculose pulmonaire et pour le coup avait tendance à saigner régulièrement sur la finde sa vie. Et ensuite, j’y vois aussi un symbole, en effet, avec le massacre de la Saint Barthélémy, évènement qui a été un bain de sang. On dit que sa culpabilité le rongera jusqu’à la fin de sa vie.

 

Le rendu, la plume, les couleurs me plaisent bien même si le sujet reste pour moi délicat à gérer. En effet, l’histoire bien que intéressante et instructive est vraiment crue et a un style très direct. Il est rare, mais bénéfique également je pense, qu’on nous parle de nos grands personnages historiques en intégrant leurs défauts. Cette Bande dessinée nous donne donc une image dérangeante de Charles IX mais qui reste néanmoins passionnante.

 

Le roi est décrit comme un drôle de personnage, instable, fou, incompris ( ?), incapable de régner, arrivé trop tôt sur le trône (peut-être ?), qui adore la chasse au point de courir les lapins et le cerf dans son château. Ce personnage déroute également par ses réactions, ses réponses aux problèmes et ses relations avec les autres.

 

Vous l’aurez compris, je suis vraiment partagée sur cette Bande dessinée qui m’en apprend beaucoup sur Charles IX et en même temps, un peu déroutée par la façon dont cette BD nous raconte cette passionnante histoire de ce roi hors du commun mort à 23 ans.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0