Goliath de Tom Gauld

Pour les amoureux de la Bande dessinée !

 Editions L’Association, ISBN 9782844144652, 13€

 

On croyait tout savoir de la légende biblique de David et Goliath. Symbole de la victoire du faible contre le fort, de l’intelligence contre la force, ce duel à l’issue inattendue est l’un des mythes les plus connus, qui a déjà inspiré quantité de peintres et de poètes. Pourtant Tom Gauld, qui avec ce magnifique ouvrage en bichromie, riche et plein de tension, faussement minimaliste, entre enfin dans le catalogue de L’Association, renouvelle le mythe et en donne une version surprenante et émouvante. (Texte L’association)

 

Voilà un petit livre que j’ai trouvé par hasard à la bibliothèque et qui m’a de suite interpellé : pas beaucoup de couleurs, pas beaucoup de dialogues, pas de numéro de pages et a priori pas beaucoup d’actions … il fallait que je me penche sur le sujet et vite !

La lecture de cette Bande dessinée constituée de 87 planches ne m’a pas pris beaucoup de temps et pourtant l’effet qu’elle a produit sur moi est incroyable ! Comment l’expliquer ?

 

Vous souvenez –vous de l’histoire de Goliath ? Les Philistins, en guerre contre le peuple d’Israël, avait avec eux, Goliath, un géant destiné à combattre un guerrier juif. Le gagnant donnerait la victoire à son peuple. Le géant lança de nombreux défis à Israël pendant 40 jours. Un jeune berger, David, muni d’une fronde se porta volontaire. Il défia alors le Philistin qui lui était armé d’une épée, d’une lance et d’un javelot. Il tira avec sa fronde une pierre qui arriva sur le front de Goliath. David alors lui coupa la tête avec sa propre épée

 Sans vous dévoiler l’histoire, Goliath qui a toujours été représenté comme une brute, un soldat cherchant constamment le conflit a des traits et une personnalité complètement inattendus sous la plume et le trait de Tom Gauld. Et cette interprétation ne nous laisse pas indifférent…

 

Autre caractéristique de cette BD : les couleurs. Elles sont réduites à leur minimum ; le noir, un brun-orange et bien sûr le blanc mais cela suffit à son auteur pour nous faire comprendre tout ce qu’il se passe.

 

La bande dessinée nous parait si simple et pourtant il en ressort une vraie force dans les non-dits des personnages et dans leurs expressions. Vous avez ici un exemple d’une planche qui retrace le moment où Goliath fait la connaissance avec son écuyer : un moment intense entre cet homme grand et ce petit garçon. Vous avez, ici un exemple du niveau de détails que l'on trouve dans les dessins de Tom Gauld.

 

Et enfin pour finir, je vais même dire qu’il y a de la poésie dans ce petit livre et une certaine douceur qui font naitre beaucoup d’émotions.

 

Conclusion : Bien que déconcertant au début, voici un petit livre qui se révèle très réussi. Les émotions qui en ressortent sont très fortes. Il me semble que cette Bande dessinée est destinée aux amoureux de la BD qui souhaitent sortir des sentiers battus ! Un livre à offrir sans hésitation !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0