Partenariat CL : Je reviendrai avec la pluie de Takuji Ichikawa

♥  Lecture tout en douceur !

Editions J’ai lu, ISBN 978-2290070826, 7,10 €

 

L'amour peut-il être éternel ? C'est ce dont est persuadé Takumi, homme maladroit et angoissé, qui doit élever seul son fils de six ans, Yûji, depuis la mort de sa femme, Mio. Une année est passée et, comme elle le lui avait promis, Mio réapparaît miraculeusement au premier jour de la saison des pluies. Mais celle-ci a tout oublié (le sa vie avec son mari. Durant six semaines, comme suspendues dans le temps, Takumi va donc l'aider à démêler les fils de leur amour et, doucement, laisser naître une nouvelle histoire.

 

Ce livre lu dans la cadre de mon partenariat avec Critiques Libres a été une vraie découverte. Ma première lecture « asiatique » était chinoise et je n’ai pas vraiment appréciée. Mais là ma rencontre avec la littérature japonaise, je l’avoue, s’est mieux passée !

Tout d’abord pour vous resituer un peu le contexte, Takuji Ichikawa a vendu plus de trois millions d'exemplaires au Japon de ce livre. « Je reviendrai avec la pluie » est son premier roman. Cela a donné lieu également à un film et à un manga, tout très appréciés par la critique. Livre phénomène alors ?

Ce roman est une magnifique histoire d’amour entre Mio, Takumi son mari et leur fils Yuji et finalement, je dois dire que j’ai apprécié cette lecture car j’y ai trouvé des choses intéressantes.

La relation entre l’enfant très mature pour son âge et son père un peu gauche est très attendrissante. Les sentiments sont forts entre les personnages même si tout ne passe pas par les paroles. J’ai été très étonnée du nombre de silence et de ‘Humm …’ dans les dialogues. Les personnages sont attachants, toujours calmes, distants, et mystérieux avec toujours une certaine retenue. Ils sont réservés ou juste indifférents : dès fois je me pose la question …  Toujours est-il qu’ils sont différents des personnages que je côtoie dans mes lectures !

Enfin, j’ai beaucoup apprécié la douceur, la quiétude et une certaine poésie de l’écriture : j’avoue que j’avais l’impression d’être un peu en suspension et de regarder les évènements de haut : Vraiment une drôle de sensation à la lecture…

L’histoire est un peu atypique et j’avoue que pour moi, l’auteur a pris des risques mais le résultat même s’il reste déroutant est plaisant.

 

Bilan : je ne suis pas devenue fan ou plus curieuse de la littérature asiatique mais cela reste une belle découverte facile à lire et donc que je conseille aux personnes qui veulent se lancer.

Écrire commentaire

Commentaires : 0